Le Cameroun repense le bilinguisme

La structure en charge de la promotion du bilinguisme tient sa deuxième séance de travail le 14 juin à Yaoundé. Créée le 23 janvier 2017, la Commission nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme est l’une des solutions camerounaises au problème anglophone. Selon de nombreux camerounais, les langues officielles que sont l’anglais et le français ne sont pas considérées à égale valeur. Le français est plus pratiqué que l’anglais au sein de l’administration camerounaise. La deuxième session de travail de la commission a deux objectifs : la définition du règlement intérieur et l’installation du Secrétaire Général de la structure, Nji Asafor Cornelius.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :