Les évêques camerounais et le crime de trop

La Conférence épiscopale du Cameroun a décrié le mardi 13 juin 2017 la recrudescence des cas d’assassinat de prêtres au Cameroun. Le dernier en date est celui de Monseigneur Jean Marie Benoit Balla, évêque du Diocèse de Bafia (Région du Centre, Ndlr). Son corps sans vie a été repêché le 2 juin des eaux du fleuve sanaga, a faible distance de la ville d’Ebebda. Réunie à Yaoundé, la Conférence épiscopale du Cameroun a tenu à écarter la thèse du suicide entretenue par la lettre retrouvée dans le véhicule du défunt. En attendant les conclusions de l’enquête officielle, les prêtres sont d’avis que leur collègue a été assassiné. La conférence épiscopale du Cameroun exhorte les bourreaux du défunt à la repentance.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :