BREVE

Le Parlement redéfinit le Conseil Economique et Social

L’Assemblée Nationale camerounaise a adopté le 22 juin 2017, une loi portant modification du Conseil Economique et Social (Ces). L’institution sera désormais consultée par le Pouvoir exécutif sur des questions importantes, relevant de l’Economie (excepté la loi des finances), la politique sociale, l’environnement et le développement durable. Ces deux derniers domaines s’ajoutent donc à ses attributions traditionnelles. Le Conseil Economique et Social a désormais quatre champs d’action. Depuis son institution par la Constitution de 1972, son influence est jugée négligeable par les camerounais. L’institution retrouve ainsi un souffle nouveau.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :