SOCIETE

8 mars 2020: les camerounaises l’assaut du pagne

A la veille de la commémoration de la journée qui leur est consacrée, on assiste au même scénario que chaque année, pour un vêtement dont l’impact ne dure que quelques heures

Et pourtant, elles sont nombreuses à se bousculer devant les boutiques et autres lieu de commercialisation de ce bout de tissu, se réveillant parfois aux aurores et prêtes à attendre le temps qu’il faut pour en faire l’acquisition.

Je suis arrivée ici depuis 4h, il est bon de venir très tôt, si tu veux occuper les premiers rangs. C’est depuis Lundi et je dois avouer que les autres jours, je venais un peu plus tard mais comme la rumeur dit qu’il y’a rupture de stock, je ne veux pas manquer… ».

Si cela ne dépendait que de moi, je ne serais pas ici mais, il me faut offrir le pagne à ma maman et malheureusement pour moi, cette année je suis venue très tard donc je dois supporter sinon je vais me faire engueuler… ».

Les femmes ne sont pas les seules à attendre

Les hommes à l’instar de Jean Luc et Magloire, sont eux aussi présents pour moult raisons

Madame la journaliste, vous posez la question comme si vous ne saviez pas que cette histoire du pagne du 08 Mars gâte les mariages ici dehors. Votre sœur là bas à la maison m’a chassé du lit il n’était même pas encore 3h pour que je vienne m’aligner et rentrer le soir avec son pagne. Si je ne le fais pas, je sais que moi je n’aurais plus de femme… ».

C’est ce matin que je suis venu chercher le pagne pour ma maman et mon épouse. Je ne pensais pas trouver autant de monde. Je pensais mettre au plus 30 minutes mais ça fait trois heures de temps que je suis là. Et mon travail en pâti et je reste parce que je ne veux pas vivre le même calvaire dans les prochains jours… ».

Rupture de stock

C’est peut être cette information, au delà du temps de couture, qui fait courir toutes ces personnes. Elles sont encore nombreuses, ces femmes qui mettent un « point d’honneur » à arborer le 08 Mars. Et puisqu’elles ne travaillent dans aucune structure qui offre au personnel féminin ces pagnes, elles acceptent cette souffrance.

Dans les chefs lieux de régions et dans l’arrière pays, ce n’est pas le même constat. Nos confrères de Radio Aurore à Bertoua nous ont fait savoir que les femmes acquièrent le pagne en toute quiétude même si le thème retenu pour cette 35ème édition de la célébration de la Journée Internationale de la Femme.

Et parlant de thème justement, « Promotion de l’égalité et protection des droits de la Femme à l’horizon 2020: Dresser le bilan des actions menées, fixer un nouveau cap » est celui sur lequel vont s’appuyer toutes les activités qui seront organisées au cours des prochaines semaines.

Laisser un commentaire

1 commentaire

%d blogueurs aiment cette page :