ECONOMIE

Accords bilatéraux : Vers des APE entre le Cameroun et le Nigéria

Le Gicam favorable à des Accords de partenariats économiques (APE) , non pas avec l'Union européenne mais avec le Nigéria

Le Groupement Interpatronal du Cameroun souhaite une entente commerciale avec le Nigéria. Il déconseille un accord de partenariat économique avec l’Union Européenne.

Célestin TAWAMBA, président du Groupement Interpatronal du Cameroun (Gicam), est formel. L’Union européenne (UE) est un marché important pour le Cameroun. Il propose des atouts suffisamment attrayants, mais l’option nigériane est bénéfique au Cameroun. La filière nigériane serait pour plusieurs raisons la meilleure option pour le Cameroun.

La proximité des deux pays

Le Cameroun et le Nigéria sont des pays voisins. Ils partagent d’ailleurs une frontière de 1700 kilomètres. Les rapports entre leurs populations sont forcément étroits. L’axe Bamenda (Cameroun)-Enugu (Nigéria) est d’ailleurs favorable à une intensification des liens économiques. Cette proximité entre les deux pays est favorable aux entreprises camerounaises. Elle réduit en effet les couts de production. Contrairement aux pays de l’Union européenne, le Nigéria est donc un marché plus accessible. A cela s’ajoute la densité de la population nigériane. Elle est au moins sept fois plus importante que celle du Cameroun. Avec 180 millions d’habitants la partie nigériane constitue donc un marché important pour les entreprises camerounaises. Des similitudes sont d’ailleurs visibles sur le plan culturel entre les deux pays. Leurs habitudes alimentaires sont presque les mêmes. Le commerce des produits agricoles par exemple est l’une des places fortes des échanges bilatéraux.

Le Gicam est favorable à un APE, non pas avec l'Union européenne mais avec le Nigéria

Un APE entre le Cameroun et le Nigéria est souhaité

Sur le plan commercial

La signature d’un Accord de Partenariat Economique entre le Cameroun et le Nigéria est plus facile à mettre en œuvre. De fait leurs liens commerciaux ont été formalisés en 1963. Ils sont même allés en s’intensifiant au fil des années. Aujourd’hui les échanges entre le Cameroun et le reste du monde ne représentent que 10% du volume des échanges camerouno-nigérians. La concurrence entre les produits de ces deux pays d’Afrique noire est presque inexistante. Tout le contraire des produits importés de l’Union européenne réputés compétitifs. Un accord de partenariat économique entre camerounais et nigérians rendrait plus formels des échanges commerciaux en général informels. Pour le Gicam enfin, un tel APE protégerait les produits camerounais des normes rigides auxquelles l’Union européenne les soumet.

Nombre d’opérateurs économiques camerounais se disent favorables à un rapprochement avec le Nigéria. Des échanges ont déjà eu lieu entre le ministre du Commerce et le Gicam. Il faut toutefois déterminer la monnaie à utiliser lors des transactions futures, en cas de signature de ces APE.

ONE

 

 

 

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :