Les alentours du lac Nyos bientôt habitables

Le Gouvernement camerounais songe à repeupler cette localité du Nord-ouest autrefois sinistrée. La mise en place du dispositif sera effective à l’horizon 2020.

Les camerounais originaires du village nyos pourront bientôt s’y réinstaller de manière officielle. La zone avait en effet été interdite par le Gouvernement après la catastrophe du 21 août 1986. Le Cameroun y avait connu sa plus grande catastrophe. Cette localité du Département de Donga Mantung aurait donc pu être rayée de la carte du Cameroun.

La catastrophe du lac nyos a été causée par une explosion survenue dans ses entrailles. De ce fait du gaz carbonique avait été libéré dans la nature. Un kilomètre cube de gaz carbonique a donc empuanti l’air, empoisonnant l’atmosphère sur un rayon de 20 kilomètres.  Une première pour ce lac de cratère situé à 1100 mètres d’altitude. 2 000 camerounais avaient ainsi trouvé la mort, de même que des dizaines d’animaux. Les alentours du lac avaient  été interdits  au lendemain de l’hécatombe. Des opérations de dégazage du lac avaient également été entreprises. Selon la Direction de la Protection civile le taux de réalisation du dégazage est estimé à 90% depuis 1987.

Les populations seront bientôt autorisées à se réinstaller sur le site, 31 années après la catastrophe
le dégazage du lac nyos est presque achevée

Le retour officiel des populations est désormais envisagé. Des précautions doivent toutefois être prises, le danger n’étant pas totalement écarté. Il est cependant contrôlable de nos jours. De fait le lac nyos est situé dans une zone volcanique. Les scientifiques ont décelé en-dessous une poche magmatique propice au renouvellement continu de gaz carbonique. Toutefois les opérations de dégazage continu en réduisent chaque fois la quantité. Une vie sans danger est donc de nouveau possible aux abords du lac nyos. Le Gouvernement a d’ailleurs lancé un programme visant la renaissance et le repeuplement officiel du site.  Il emporte la construction d’infrastructures propices au développement socio-économique de la localité de nyos. Ce sont entre autres des routes, des centres de santé et des écoles. L’on n’oublie pas l’encouragement par le Gouvernement, de méthodes culturales sécurisantes pour l’environnement. Il est donc question de revivre aux abords du lac nyos tout en le respectant.

                                                                                                                                              ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :