COMMUNICATION SPORT

Ballon d’Or 2019 : Habib Beye s’insurge contre le classement de Sadio Mané

L’ancien international sénégalais met en évidence l’incohérence dans l’attribution de la plus grande récompense individuelle de Football. Il dénonce le racisme qui entoure les conditions du choix du meilleur footballeur de l’année. Et selon lui, c’est un scandale que son compatriote ne soit pas sur le podium du ballon d’or 2019 .

Les résultats du Ballon d’Or sont tombés lundi soir, récompensant Lionel Messi pour la sixième fois. Seulement, comme à chaque année, le classement livre son lot de déceptions. Cette année, c’est le cas de Sadio Mané qui fait parler avec sa quatrième place alors qu’il a été étincelant avec Liverpool et le Sénégal tout en étant vainqueur de la Ligue des Champions, mais également finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des Nations qui fait parler avec sa quatrième place. Le consultant Habib Beye s’est montré très surpris de la position de l’ailier tout en présentant son point de vue sur la situation sur Canal +.

Résultat de recherche d'images pour "Classement final 2019 ballon d'or Habib Beye"

Peut-on juger que Messi sera le meilleur joueur de l’Histoire ? Oui. Peut-on juger que Messi est le meilleur joueur du monde actuellement ? Oui. Peut-on juger qu’il a fait la meilleure saison en 2019 ? Non Messi a sombré en demi-finale de la Ligue des Champions à Anfield pendant que Mané et les autres allaient en finale et gagnaient la Ligue des Champions. Quand tu vois tout ce que Mané a gagné cette saison, le fait qu’il soit classé à la 4e place, c’est un scandale. Il est Africain, et c’est pour ça qu’il est 4e »,

 a-t-il déclaré avant de réagir aux statistiques du Barcelonais et de l’ancien joueur du FC Metz.

Vous avez oublié quelque chose. Il a gagné la Supercoupe d’Europe (face à Chelsea, 2-2, 5-4 aux t.a.b) et il est double buteur. C’est un titre supplémentaire. Mais en même temps, je vais vous dire, on va repartir sur ce qu’on a déjà dit. Peut-être que les gens verront ça comme de la victimisation : il est Africain, et c’est pour ça qu’il est quatrième. Vous pouvez le tourner dans tous les sens, c’est pour ça qu’il est quatrième », a-t-il exposé ensuite avant de se montrer ouvert aux arguments d’autrui sur la place de Virgil van Dijk, notamment.

 dénonce le chroniqueur juste après la cérémonie de récompense. Tout comme lui, ils sont nombreux qui estiment que la cérémonie du ballon d’Or est fortement teintée d’une emprunte raciste. Un racisme qui se dirige précisément vers les footballeurs africains évoluant dans ces championnats européens. C’est la 24e année consécutive qu’un footballeur noir africain ne figure pas sur le podium du ballon d’Or France Football.

On se souvient que c’est en 1995 que le Ballon d’Or va changer ses critères d’attribution. Pour la première fois, un joueur de n’importe quelle nationalité jouant dans un club européen pouvait alors prétendre au titre. Un privilège, réservé jusqu’alors aux seuls joueurs européens. George Weah sera le premier Africain et le dernier à profiter. Comme s’ils avaient commis une erreur en le sacrant lui le black. Depuis lors, les joueurs africains frustrés et exclut du podium du ballon d’or sont légions. Didier Drogba, Samuel Eto’o, Michael Essien, Yaya Touré ou Fredéric Kanouté ont tous été snobés par le jury.

Critères du ballon d’or 2019  

La liste des 30 nommés pour le Ballon d’Or France Football est établie par la rédaction de France Football. Le Ballon d’Or est attribué par un jury international de 180 journalistes spécialisés à raison d’un représentant par

pays. Le Ballon d’Or est attribué en fonction de trois critères principaux. Dans l’ordre :

– Performances individuelles et collectives (palmarès) pendant l’année

– Classe du joueur (talent et fair-play)

– Carrière du joueur

Chaque juré désigne cinq joueurs par ordre décroissant de mérite à partir de la liste des 30. Les cinq joueurs cités se voient respectivement attribuer 6 points, 4, 3, 2 et 1. En cas d’égalité pour l’attribution du trophée, les joueurs sont départagés par le nombre de citation à la première place. Si l’égalité demeure, par le nombre de citations à la deuxième place, puis par le nombre de citations à la troisième place. Si l’égalité persiste, un nouveau tour de scrutin est organisé entre les joueurs classés ex aequo. Tout litige né du scrutin est tranché par le directeur de la rédaction de France Football en tant qu’organisateur et président du jury.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :