- BREVE

Cameroun : L’Etat injecte plus de 49 milliards FCFA pour la décentralisation

Le Premier ministre a signé ce 22 février, un décret portant répartition de la Dotation générale de la décentralisation

Cette nouvelle enveloppe représente une augmentation de 39 milliards de francs CFA par rapport à l’an dernier où l’allocation aux collectivités camerounaises s’est élevée à 10 milliards de francs CFA.

Cette dotation de 49,8 milliards couvre les 360 communes et les 14 communautés urbaines, soit 374 Collectivités territoriales décentralisées (CTD) du Cameroun.

Les fonds alloués serviront à assurer le fonctionnement des municipalités (notamment le paiement des salaires du personnel) ainsi qu’en grande partie, le déploiement de la Dotation générale d’investissement (DGI), laquelle devrait servir au financement des projets retenus dans les communes jugées prioritaires, a-t-on également annoncé.

Notons que ces projets porte entre autres sur, la construction, la réhabilitation, l’équipement des salles de classe, des latrines, et des logements d’astreinte, des centres de santé, des forages et adductions d’eau, l’entretien des routes et la construction des ouvrages de franchissement, l’électrification et la construction des équipements marchands.

Cette répartition 2019 intègre de nouvelles dispositions, notamment celles ayant trait aux Conseils régionaux. Le président de la République a en effet annoncé, en janvier dernier, l’organisation prochaine des élections régionales. Les premières du genre. Lesdits Conseils régionaux viendront compléter l’architecture institutionnelle de la décentralisation telle que prévue dans la Constitution de 1996. Ainsi c’est plus de 7 milliards FCFA qui est réservé pour les futurs Conseils régionaux. En effet, 2 milliards FCFA seront «pour la rémunération du Président et des membres des Conseils régionaux». Tandis que 5 milliards FCFA iront pour le «démarrage» et le «fonctionnement» des Conseils régionaux.

Mais déjà, ce budget est critiqué par des experts qui estiment qu’il représente 1,026% du budget de l’Etat, loin de 10% revendiqué au sein du mouvement municipal.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :