Cameroun/Football : Un bleu comme leader du Championnat

Stade renard de Melong est en ce moment le club le plus en réussite du Championnat camerounais de Ligue 1.

 Des trois nouveaux promus en Ligue 1 camerounaise, Stade renard fc de melong est sans aucun doute le plus régulier. Le club entrainé par Jean Pierre Ngwé  évolue sans complexe au milieu des équipes mythiques du pays. Il domine les débats depuis la dixième journée du Championnat.

Stade renard de melong, sans complexe en Ligue 1

Le club du Département du Moungo a pu obtenir 23 points sur 33 possibles, au terme des onze premières journées de Ligue 1. Il a remporté sept rencontres, pour deux scores de parité et autant de défaites. Le meilleur club de la Ligue 2  2016/2017 a déjà fait mordre la poussière à plus d’un grand de la Ligue 1. Son succès le plus retentissant reste celui de la troisième journée face à Canon kpa (3-0), dans la ville de …Yaoundé. Stade renard a également été plus fort à Douala que l’Union sportive locale (1-0), lors de la dixième journée. Les hommes de Jean Pierre Ngwé faisaient à l’occasion tomber le record d’invincibilité à domicile des nassara gamakai. Ces derniers n’avaient plus perdu sur leurs propres installations depuis le 25 mai 2015.  L’équivalent de…29 matches sans défaite! l’on n’oublie pas la victoire sur Yong Sport Academy (1-0)  au cours de la huitième journée. L’équipe de melong surfe ainsi sur une vague de succès, avec quatre victoires consécutives en Championnat. Il s’agit de la meilleure attaque avec treize buts inscrits.Les vert et blanc de Stade renard fc permettent au Département du Moungo de demeurer la  vitrine du football camerounais. Depuis la saison 2016/2017 les clubs de ce Département impressionnent par leurs résultats. L’exemple de L’Union des Mouvements Sportifs (Ums) de Loum semble y faire école. Le champion sortant du Cameroun s’était en effet emparé du fauteuil du leader, dès la neuvième journée de la saison précédente. C’était le 11 avril 2016. Stade renard de Melong est à ce jour le leader provisoire, depuis la dixième journée disputée le 19 avril 2017. De la à y voir un signe prémonitoire, il y a un pas que de nombreux ressortissants du Moungo ont tôt fait de déjà franchir.

 

                                                                                                                      Olivier Ndema Epo

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :