SPORT

CAN FEMININE : L’HISTOIRE SE RÉPÈTE

Les Lionnes indomptables s’inclinent face au Nigéria aux tirs aux buts. Ce même Nigéria qui l’a privé en 2017 du titre de champion d’Afrique.

Il leur a manqué le coup de patte. Ce coup de patte qui griffe l’adversaire et l’handicape.  Ce coup de patte dont elles ont fait preuve face au Mali, Ghana. Dès les premières minutes du match, les Lionnes démontraient déjà leur puissance par les pénétrations d’Aboudi. Elles faisaient preuve de charisme par la défense de Manie. Les lionnes ont démontrés tout sauf de l’adresse, le plus important d’ailleurs. Des frappes écrasées, des centres évasifs, des têtes en l’air.

La revenge se profile déjà aux yeux des camerounais dès les premières minutes. Les rues de Yaoundé sont vides au profit des bars, salons et autres pour regarder ce match. Les lionnes  ont traversés un cap. Celui de convaincre de leur talent. Mais le public demande plus, il veut un sacre. Il veut une étoile, la première étoile  sur le ce maillot. Pour décrocher une étoile il faut arriver au ciel, les Lionnes n’ont pas d’ailes et n’arrivent pas encore à arracher celles des Nigérianes.

Ces nigérianes qui comme à la CAN dernière, remporte le match sans briller. Pas de la même façon qu’à Yaoundé mais pas très loin non plus. Cette fois c’est au Tirs aux buts. Tout commence bien avec la lucarne d’Adjara. Raissa Feudjio suit et bat la gardienne à contre pied. Enganamouit est la prochaine et offre le ballon à la gardienne nigériane. La flamme des camerounais est encore là bien que faible jusqu’à se faire éteindre par le poteau de Ngo Mbeleck. Le miracle que les nigériane suivent les traces des lionnes n’a pas eu lieu. Sans même épuiser ses 5 tireuses, le Nigeria gagne.

La page de la CAN fermée pour elles, les Lionnes devront rapidement mettre  la déception sur le banc de touche et penser à l’avenir. Cet avenir qui semble se dessiner favorablement pour elles. Cet avenir qu’est la Coupe Du Monde en France. Pour se qualifier, elles vont devoir battre le Mali pour obtenir la troisième place. Ce Mali qu’elles ont battue en phase de poule. Grosse coïncidence, le mali est la première équipe qu’elles ont affrontée dans cette compétition et est de toute évidence la dernière. Ce Mali viendra sans doute pour une revenge. Aux lionnes de garder la patte ferme et de rugir très fort.

 

FADEL MOHAMED

 

Laisser un commentaire