- SPORT

coupe du monde : Mexique, Etats-Unis et Canada organiseront l’édition 2026

L’Afrique s’attendait à l’organisation de la coupe du Monde 2026 dans un pays Africain, notamment le Maroc, malheureusement, le congrès de la FIFA en a décidé autrement.

Réunis ce mercredi  12 juin 2018 à Moscou en Russie, à l’occasion du 68 ème congrès de la Fifa, les 203 délégués des pays membres de l’instance ont plutôt jeté leur dévolu sur  le Mexique, le Canada et les Etats -Unis pour l’organisation de la Coupe du monde 2026. Trois pays de l’Amérique du nord qui seront les premiers a  organiser une phase finale de la coupe du monde avec 48 équipes. Il s’agit la de la réussite du projet «United» qui rassemblait les trois nations nord-américaines, qui  a eu le plus grand Echos, en obtenant la majorité des suffrages avec 134 voix.

Illusion Marocaine et Africaine

Avec 65 voix, classé 4ème au terme du suffrage, le Maroc voit son rêve d’organiser la coupe du monde 2026 se briser. La coalition Nord Américaine ayant été plus forte, il faudra peut être prétendre  celle de 2030. De nombreux Africains avaient souhaité de voir la compétition se tenir à nouveau en terre Africaine, après 2010 en Afrique du Sud, ce qui aurait forcé la main de la FIFA à envisager une hypothèse de rotation par continent. Mais la aussi ce ne sera pas aisé, de grands regroupements mondiaux sont en tractation.

L’Amérique du sud

Les tractations sont engagées entre les dirigeants des fédérations et gouvernements sud-américains afin d’organiser l’édition du centenaire de la Coupe du Monde. Pour optimiser ses chances, le sous-continent sud-américain multiplie les discussions afin d’afficher son unité concernant un tel projet, tel que souhaité par le président de la FIFA qui recommandait aux pays de s’associer afin de réduire les couts de » l’organisation. Le projet initial e Amérique du Sud prévoyait une candidature commune de l’Argentine et l’Uruguay – les deux pays finalistes de la première édition de la Coupe du Monde organisée en 1930 en Uruguay. D’autres pays de la région pourraient finalement s’immiscer dans ce projet,  a l’instar du Paraguay.

Et la chine?

la Chine se positionnerait aussi  pour accueillir l’événement.. L’empire du milieu investit massivement dans le football et son marché représente un potentiel de croissance très important. De plus, la FIFA a signé d’importants accords de sponsoring au cours des derniers mois avec des acteurs chinois.

Serge effa

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :