Crise anglophone : la commission de promotion du bilinguisme à pied d’œuvre

Les membres de la structure ont été installés ce mercredi 27 avril dans la ville de Yaoundé.

Peter Mafany Musonge, premier Président de la commission national pour le bilinguisme

La commission créée par un Décret du Président de la République du Cameroun le 23 janvier 2017, est l’une des réponses au mouvement d’humeur observé dans les Régions anglophones. Elle est dorénavant opérationnelle, suite à son installation officielle par le Premier Ministre Philémon Yang.Le premier problème soulevé par des camerounais d’expression anglaise est le peu de considération dont ils feraient l’objet. Une forme d’oubli de la langue anglaise sur le plan administratif et institutionnel, au profit du français. De fait l’on parle de la francisation progressive d’un Etat pourtant réputé bilingue de par sa Constitution. La Commission nationale pour la  Promotion du Bilinguisme et du multiculturalisme vient donc mettre un terme à cette situation que d’aucuns assimilaient à de la discrimination.

La Commission est chargée d’œuvrer à la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme au Cameroun dans l’optique de maintenir la paix, consolider l’unité nationale du pays et renforcer la volonté et la pratique quotidienne du vivre ensemble de ses populations. Pour ce faire la commission peut : – attirer l’attention de la Présidence de la République via des rapports, sur des situations portant atteinte à la protection du bilinguisme

-s’assurer au quotidien de la pratique du français et de l’anglais dans les établissements publics et les organismes parapublics, tel que prescrit par la Constitution

– proposer des solutions permettant de renforcer le caractère bilingue et multiculturel de l’Etat

-élaborer et soumettre au Chef de l’Etat des projets de texte sur le bilinguisme et sa vulgarisation au Cameroun

-dénoncer tout acte contraire aux dispositions constitutionnelles et relatives au bilinguisme

La Commission nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du multiculturalisme est composée de quinze membres. Elle est dirigée par Peter Mafany Musonge, ex-Premier Ministre (19 septembre 1996- 8 décembre 2004). La durée du mandat des membres de la commission est de cinq années éventuellement renouvelables, selon l’article 5 du décret 2017/013 du 23 janvier 2017 portant création, organisation et fonctionnement de la Commission nationale pour la Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme.

                                                                                                                      ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :