- INTERNATIONAL

De la drogue et des munitions découvertes dans un véhicule de l’ONU en RCA

La Minusca et et le groupe armé Fprc se disputent la paternité de la découverte de munitions et de drogue dans un véhicule de l'Onu

La découverte a été faite le jeudi 8 février à Bangui, capitale de la République Centrafricaine (RCA). Plusieurs centaines de munitions, ainsi que de la drogue ont en effet été découvertes dans des bidons. Ce matériel était transporté par un camion de la société Ecolog, sous contrat avec l’ONU. Cette découverte est cependant à l’origine d’une vive controverse à Bangui. Au-delà du fait décrié, l’incertitude demeure quant à l’auteur de la découverte. La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation de la Centrafrique (Minusca), et le Front Populaire pour la Renaissance de le RCA (Fprc) s’attribuent chacun la trouvaille.  Selon Vladimir Monteiro, Porte parole de la Minusca,”nos hommes ont constaté la présence de ces marchandises et donné l’alerte”. Il ajoute “ces marchandises n’étaient pas dans les containers scellés, mais” sous le véhicule. Ce faisant la Minusca dit ignorer la provenance des objets retrouvés, même si elle convoyait le véhicule.

Nourredine Adam, leader du Fprc, affirme pour sa part que la découverte est le fait de ses hommes. Ils auraient en effet entrepris la fouille des véhicules. Il accuse d’ailleurs le Gouvernement de ne pas avoir été en mesure d’intercepter une cargaison partie de Bangui pour l’arrière-pays. Ce faisant il met en doute la capacité du Gouvernement à restaurer l’autorité de l’Etat. Il s’interroge enfin sur le rôle du pouvoir dans la distribution des munitions dans l’arrière-pays. Pourtant il existe depuis 2013 un embargo sur les armes à destination de la RCA.

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :