POLITIQUE

Démocratie : Ces nombreux défis qui interpellent le Cameroun

L’année 2018 ne sera pas de tout repos au Cameroun. Le calendrier politique prévoit en effet de nombreuses consultations électorales.  

Les camerounais en âge de  voter vont se retrouver face à l’urne électorale à quatre reprises, en 2018. Une première dans l’histoire du Cameroun depuis les années 1990 et l’avènement du multipartisme. Seules les années 1992, 2002, 2007 et 2013 ont vu l’organisation de deux scrutins (municipal et législatif, ndlr) au cours de la même année.

Les camerounais iront à plusieurs reprises devant les urnes

Le scrutin sénatorial est le premier rendez-vous électoral en 2018. Par la suite le corps électoral dans son ensemble, va se réunir pour le double scrutin législatif et municipal. Cette double élection va se dérouler au mois de septembre. Le scrutin présidentiel est attendu quelques plus tard au mois d’octobre. Il  viendra clore une année politique 2018 pleine.

Le calendrier électoral camerounais est passé de trois à quatre événements majeurs depuis l’année 2013, avec les premières élections sénatoriales au Cameroun. Une autre manifestation de la culture démocratique du peuple camerounais, mais aussi  de la maturité politique du Cameroun. Toutes ces différentes élections s’annoncent assez disputées. Ils sont nombreux en effet les potentiels candidats, bien avant la convocation du corps électoral. Il n’est pas impossible que lors de la présidentielle de 2018, l’on dépasse les vingt trois candidats de 2011. Le Cameroun a d’ailleurs l’un des paysages politiques les plus denses du monde avec trois cents partis politiques environ.

                                                                                                                                             ONE  

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :