- ECONOMIE

Développement des infrastructures : la Corée du Sud prête 37 milliards de FCFA au Cameroun.

Ces financements permettront de construire un pont sur le fleuve Logone, de construire une zone d’échanges entre le Cameroun et le Tchad et de démarrer la phase II du projet d’électrification rurale du Cameroun.

A Busan, en Corée du Sud où il prend part aux assises annuelles de la Banque Africaine de Développement( BAD), le ministre camerounais de l’économie de la planification et de l’aménagement du territoire( Minepat) Alamine Ousmane Mey, a procédé le jeudi 24 Mai 2018 à la signature de trois accords de prêt d’un montant de 37,5 milliards de FCA, que la Corée du sud accorde au Cameroun. Cet argent permettra à notre pays de développer des infrastructures dans les domaines des routes, du commerce et de l’électrification rurale.

Le premier  accord de prêt d’un montant de 21,86 milliards FCFA, couvrira deux projets. D’abord le financement partiel du projet de construction du pont sur le fleuve Logone à kousseri,  département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême- Nord . Le projet monté il y a deux ans, vise à renforcer et améliorer les relations entre le Tchad et le Cameroun et par extension entre les pays de la sous-région en renforçant la libre circulation des personnes et des biens entre les deux Etats. Il permettra ainsi de promouvoir les échanges commerciaux, d’assurer la traversée du fleuve en tout temps. Le projet consiste en la construction d’un pont à poutres précontraintes par post-tension de 700 m sur le fleuve Logone, entre Bongor (Tchad) et Yagoua (Cameroun).La deuxième  convention d’un montant de 7,79 milliards FCFA signée par le MINEPAT concerne le même projet, mais a un aspect commercial. Il s’agit de la construction d’un nouveau point officiel d’échanges reliant les villes frontalières de Yagoua au Cameroun et de Bongor au Tchad. Le dernier accord quant à lui concerne la deuxième phase d’ ’électrification rurale. D’un montant de 7,8 milliards de FCFA, ce projet permettra  d’électrifier 102 localités.

 En guise de rappel, la phase I de ce projet avait permis l’électrification d’une soixantaine de localités dans les régions du Sud-ouest, du Nord-Ouest et du Centre.

E .S.A

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :