Fodias 2017 : Bientôt un secrétariat d’Etat pour la diaspora camerounaise  

Il s’agit de l’une des principales résolutions du forum de la diaspora qui s’est tenu du 26 au 30 juin à Yaoundé.

Le  tout premier forum de la diaspora organisé par le Cameroun, était annonciateur de décisions majeures. Le thème de l’événement s’y prêtait justement. Les débats s’articulaient en effet autour d’un principe fort : « le Cameroun et sa diaspora, agir ensemble pour le  développement de la Nation ». La montagne n’aura donc pas accouché d’une souris.

Lejeune Mbella Mbella accordera une attention particulière à la diaspora

Le Ministère des Relations Extérieures (Minrex) se voit doter d’un démembrement nouveau. L’érection prochaine d’un secrétariat d’Etat en charge des camerounais vivant ailleurs, est l’un des principaux outils du gouvernement dans son rapprochement avec la diaspora. Il s’agit selon Lejeune Mbella Mbella, Ministre des Relations Extérieures, d’ «établir une plateforme du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre des recommandations du forum». Neuf autres résolutions viennent en appui au futur Secrétariat en chargé de la diaspora. Ce sont :

-la création d’un fonds d’appui pour l’investissement des camerounais de la diaspora

-la conception d’une base de données intégrant les différentes catégories professionnelles de la diaspora

-l’amélioration de l’accueil et des prestations dans les représentations diplomatiques du Cameroun

-la mise à disposition d’une bibliothèque publique pour la vulgarisation des communications entre le Gouvernement et la diaspora

-l’implication de la diaspora dans la reconstitution de l’identité numérique du Cameroun, pour faciliter l’innovation et l’entreprenariat jeune

-l’extension de la sécurité sociale aux travailleurs camerounais vivant à l’étranger

-l’établissement de la cartographie sanitaire du pays, sans oublier l’évaluation du plateau technique national pour transmission à l’ensemble du réseau diplomatique du Cameroun

-Les financement, formation et gestion des artistes, de même que les création et conservation de musées et galeries

-l’établissement d’une plateforme permanente pour le suivi, la mise en œuvre et l’évaluation des recommandations du Fodias.

ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :