SPORT

Football : Vers une nouvelle année vierge pour Cotonsport

Le club le plus en vue du Cameroun connait des moments difficiles. Ses résultats sont en baisse depuis deux saisons.

Cotonsport de Garoua connait manifestement un passage à vide. Le club le plus titré du Championnat camerounais ne fait plus peur à personne. De fait il est rentré dans les rangs, pour ce qui semble la suite d’un feuilleton en vitrine depuis l’année 2016.

De manière générale, la perspective d’une opposition footballistique avec le club du septentrion n’est plus un motif d’effroi. L’épouvantail du football camerounais n’en est plus un. Il a perdu de sa superbe et semble aujourd’hui incapable de remporter des titres. Son dernier fait d’armes date de l’année 2015. Les hommes de Lionel Soccoia  remportaient alors le Championnat Mtn Elite One. Sur le terrain, l’équipe des berges la Benoué n’impressionne plus, et l’emporte très souvent sans panache.

 

Cotonsport n’est plus l’ogre d’autrefois

Le leadership entretenu pendant 18 années est contesté aujourd’hui par d’assez jeunes clubs. Ce sont entre autres l’Union des Mouvements Sportifs de Loum (Ums), champion du Cameroun 2016, Eding Sport de la Lékié ou le leader de la phase aller du Championnat en cours, ou Apejes de Mfou. La lourde défaite concédée par Cotonsport de Garoua devant la Colombe du Sud (1-3), nouveau promu en Mtn Elite One, illustre sa fébrilité actuelle. C’était lors de la troisième journée du Championnat.

Depuis l’année 2016, les nordistes n’enregistrent plus autant de victoires que par le passé. La première moitié de la saison 2017 en est une illustration. Lors de la phase aller de la Mtn Elite One 2017, Cotonsport a présenté un bilan loin d’être élogieux avec six victoires, sept matchs nuls et trois défaites. A mi-parcours Cotonsport totalise 27 points seulement et occupe le… sixième rang. Bien plus le stade roumde adjia qui abrite les rencontres à domicile de Cotonsport, n’est plus cette citadelle réputée imprenable. Elles sont de plus en plus nombreuses, les équipes locales et même d’autres pays qui parviennent à y déstabiliser les vert et blanc. L’Aigle de la Menoua par exemple a dominé Cotonsport à deux reprises, lors des rencontres aller et retour du Championnat de Ligue 1 de la saison 2016.  Ce qui est valable pour le Championnat l’est également pour la Coupe du Cameroun et la Ligue africaine des Champions. De là à voir des signes d’une longue traversée du désert pour Cotonsport, il n’y a qu’un pas que nombre d’observateurs ont tôt fait de franchir aisément.

 

ONE

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :