Gabon : La mise à l’écart de Ali Bongo et Jean Ping envisagée

La République gabonaise n’en finit plus avec le bras de fer, entre les deux anciens candidats aux présidentielles de 2016. L’arrivée d’un autre homme à la Présidence apaiserait la situation.

Paul-Marie Gondjout, Secrétaire exécutif adjoint de l’Union Nationale (Un), est le premier à en parler publiquement. Ils sont en effet nombreux au sein de la classe politique gabonaise à l’avoir envisagé. Au Gabon, un troisième dialogue politique ne semble plus la solution pour une sortie de crise.

Ali Bongo déclaré vainqueur par le Conseil Constitutionnel

 

« Ni l’un ni l’autre », dit Paul-Marie Gondjout. L’ancien commissaire de l’opposition auprès de la Commission électorale est catégorique. De son avis, « Jean Ping a gagné les élections présidentielles. Cependant un lobby politico-financier ne veut pas de lui et impose Ali Bongo. Il faut donc de nouvelles élections présidentielles et parlementaires. A ce moment-là on pourra mieux voir les choses ». A l’instar de nombreux gabonais, Paul-Marie Gondjout semble agacé par la rivalité entre les deux anciens  candidats à la présidentielle.

Jean Ping continue de clamer sa victoire aux présidentielles

L’arrivée d’un autre homme à la tete de l’Etat, aurait l’effet d’un médicament à large spectre. Pour Paul-Marie Gondjout en effet, « les problèmes du Gabon ont commencé bien avant 2016. Il y a même plus de cinquante ans qu’ils ont commencé.  Nous avons besoin de refonder le Gabon. Et s’il le faut, faisons des sacrifices ». La passe d’armes entre les deux hommes politiques naît après la victoire de Ali Bongo aux présidentielles de 2016. Il remportait les élections avec 50,66% des voix, contre 47,24 pour Ping. Ce dernier a aussitôt contesté les résultats, les trouvant « grossiers et inimaginables ». Malgré la campagne menée par Jean Ping, Ali Bongo demeure à la tête du pays.

                                                                                                                                              ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :