HOMMAGE

KADJI DEFOSSO : Adieu le bâtisseur

L’annonce  du décès de Kadji Defosso ce 23 Août  a plongé le Cameroun tout entier dans l’émotion.  L’homme qui s’éteint est une figure bien connue au Cameroun et en Afrique pour son activité économique abondante qui a permis de la classer parmi les milliardaires Africains

 Joseph Kadji Defosso s’est éteint dans la nuit du Mercredi 23 Août 2018 en Afrique du Sud, à l’âge de 95 ans, des suites d’une longue maladie. Au delà de la consternation et des autres émotions qui entourent ce type d’annonces, il y a sans doute un devoir de mémoire, celui d’honorer cet industriel de haut vol qui, trop  tôt a compris et maîtrisé la nécessité de risquer. Risquer pour sa famille, son pays, son continent. Risquer pour avoir une place sous le soleil, pour se faire un nom. C’est désormais chose faite, le natif de Bana dans la région de l’Ouest Cameroun a su écrire sa page dans les anales de l’économie Camerounaise.

De nombreuses entreprises

Il avait commencé à Douala par la vente des produits alimentaires, puis du matériel et des fournitures de Bureau. Il s’investira ensuite dans le Cinéma, à travers  la construction des salles de cinéma à travers le Cameroun, dont la mythique salle du capitole à Yaoundé en 1964. Ses activités connaissent un grand essor en 1972, lorsqu’il se lance dans l’industrie brassicole en créant l’Union Camerounaise de Brasseries (UCB), productrice des bières King, Kadji Beer, K44 et des boissons gazeuses de la gamme Spécial. Plus tard, il mettra sur pieds une entreprise de production des matieres plastiques (POLYPLAST), de minoterie, les Céréales, les assurances (AGC -Assurances Générales du Cameroun). Il est aussi très actif dans le milieu de l’immobilier avec le KADJI SQUARE et les immeubles CAURIS, HIBISCUS et BAOBAB.

Sport et éducation

Dans le but d’encourager la pratique du sport et du football en particulier, il crée en 1995 la Kadji Sports Academy (KSA) de laquelle sortiront de grands footballeurs de renoms tels que Modeste M’Bami Samuel Eto’o, Éric Djemba Djemba, Stéphane Mbia , Aurélien Chedjou,  Idriss  Kameni, Georges Mandjeck, Nicolas N’Koulou…La mise sur pieds de la fondation Fu’a Toula Kadji Defosso va favoriser l’accès à l’éducation de nombreux jeunes Camerounais issus des familles démunies. Dans la dernière édition du Top dix des plus grosses fortunes au Cameroun, le magazine Forbes, avait classé « Fu’a Toula Kadji Defosso » au dixième rang avec une fortune estimée à près de 205 millions de dollars.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :