ECONOMIE

La production camerounaise de café plus basse que jamais

la production camerounaise de café est en baisse constante

La quantité de café produite par le Cameroun est en chute libre. Selon l’Office National de Café du Cameroun (ONCC), elle   passe de 22 000 à 20 000 tonnes (2015-2017). Une baisse de 20% en général. La production nationale est au plus bas en ce moment, malgré les bonnes intentions des pouvoirs publics. Elle s’éloigne plus que jamais des sommets atteints en 1990. L’on l’estimait alors à 150 000 tonnes. Plusieurs raisons expliquent cette situation. L’on parle ainsi de : l’indisponibilité des semences améliorées, l’utilisation de variétés anciennes et au faible rendement et du vieillissement des plantations. A ceci l’on ajoute le vieillissement des planteurs, couplé au manque d’intérêt des jeunes. C’est dans ce contexte que le Gouvernement a lancé la saison caféière 2018. La cérémonie de lancement a eu lieu le 4 avril.

La nouvelle saison caféière charrie les nombreux espoirs du Gouvernement et des acteurs de la filière. l’objectif est de produire 160 000 tonnes de café à l’horizon 2020. Une quête assez difficile, si l’on s’en tient selon les experts aux manquements à corriger. Toutefois la filière peut bénéficier d’un plan de relance doté d’un budget de 600 milliards cfa. L’on n’oublie pas le programme new generation, pour la formation des jeunes dans la culture du café. Ledit programme a ainsi assisté 230 jeunes depuis 2015. Ce faisant le Gouvernement songe à la réhabilitation des anciennes exploitations caféières, soit un apport de 170 000 plants améliorés sur une superficie de 375 hectares.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :