- SPORT

« LA STAR C’EST LA TEAM » 

Dans le cadre de leur préparation pour la Coupe d’Afrique des Nations au Ghana, les Lionnes sont à Mbankomo pour des séances entrainement qui permettront a Joseph Ndoko d’instaurer son style et de sélectionner  les 21 Lionnes

Réveil matinal des lionnes indomptables.  Dans le brouillard et la fraicheur du matin, elles s’échangent de passes, de tacles et de dribbles.  Chacune veut se démarquer pour être sélectionnée  «  Un soir, j’ai chambré Ngo Beleck lui demandant si elle est sure d’être sélectionnée. Et je crois qu’elle a passé une mauvaise nuit » se marre Joseph Ndokos le nouveau sélectionneur des Lionnes.  Des Lionnes dont la réussite va au delà de la pelouse selon lui  « L’équipe n’est pas isolée à moi, c’est celle du Cameroun. Quand un taximan gare devant notre bus et s’en fou du temps qu’on doit mettre pour aller s’entrainer, les gens qui doivent nous ramener les informations administratives le font ils à temps ? Les journalistes donnent ils des informations fiables au public qui doit nous accompagner ? » Regrette le coach.

 

Exécution de l’hymne nationale à la fin de la séance d’entrainement

Un coach qui ne donne pas uniquement des consignes à ses joueuses mais aussi des passes et fait parfois des dribbles « Le nouveau coach a sa vision, il est sociable, il participe au jeu à l’entrainement avec nous. Je crois que si nous suivons ses consignes, il y aura quelque chose de différent à la prochaine CAN » affirme Raissa Feudjio. Elle qui trouve le maillot des Lionnes encore plus lourd à porter à cette édition « Nous avons été finaliste de la Coupe d’Afrique et nous avons échoués. Cette fois je crois qu’on n’a plus droit à l’erreur. Les enjeux sont plus élevés » ajoute t elle. Pour le sélectionneur, les Lionnes ne doivent avoir aucun poids dans leurs jambes « A chaque fois il faut recommencer.  L’œuvre humaine n’est jamais parfaite. Il faut toujours corriger, réinventer à chaque fois » rappelle t il. Dans sa configuration de l’équipe, Joseph Ndoko met en avant l’esprit de famille « Il n’y a pas d’éclat de voix chez nous, nous sommes une équipe. C’est une arme pour nous. Nous sommes une famille, ici la star c’est la team »

Duel entre Joseph Ndoko et Raissa Feudjio

11 h, les filles se reposent. Elles ont déjeunes et sont couchées dans leur lit d’hôtel. Elles ont retirées leurs godasses, leurs maillots mais pas l’envie d’aller au Ghana. Certaines écoutent la musique pour un peu s’évader, d’autres papotent entre elles, se regardent sachant que seules 21 d’entre elles joueront la CAN au Ghana et pourront peut-être  faire ce qu’elles n’ont pas pu à Yaoundé. Soulever ce trophée.

Fadel Mohamed

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :