L’Afrique célèbre l’enseignement public camerounais

Le jeune Yvon MANDELA TCHOFFO est la preuve que les lycées et l’enseignement public camerounais ont gardé leur valeur. Cet adolescent âgé de 16 ans l’a en effet démontré à 2 reprises. D’abord en obtenant la note la plus élevée du pays, lors de la session 2017 du Baccalauréat C. Ce faisant l’élève du Lycée de Japoma (Douala 3ème, ndlr) surpassait tous les autres candidats, au Baccalauréat de l’enseignement général. Il était en outre reçu à l’examen avec la mention très bien.

Cette prouesse lui a donné la possibilité de participer à la 3ème édition du concours Espoirs d’Afrique. Il s’agit d’une épreuve réservée aux meilleurs élèves des Centre et Ouest de  l’Afrique francophone. La 3ème édition du concours Espoirs d’Afrique s’est déroulée le 5 septembre à Abidjan. Le bachelier camerounais est ex-æquo (17, 19) au premier rang avec l’ivoirienne Koffi Linda. Les deux lauréats bénéficient donc d’un séjour d’une semaine à l’Université américaine de Harvard.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :