INTERNATIONAL

Le Botswana interdit les poupées sexuelles

Le Code Pénal botswanais interdit les rapports sexuels entre un homme et une poupée

Entretenir des relations sexuelles avec une poupée  sexuelle constitue une infraction au Botswana. Selon l’article 178 du Code Pénal, l’on ne devrait pas posséder, prêter, exporter, exposer des objets obscènes ou tendant à corrompre la morale. L’article s’étend donc aux poupées sexuelles. Ce faisant le Gouvernement botswanais va plus loin en imposant un embargo sur les poupées sexuelles. Une attitude qui  provoque des réactions diverses.  La gent féminine par exemple apprécie cette mesure. Nombre de femmes pensent que l’arrivée des poupées exacerbera les cas de divorce. D’autres ajoutent que les poupées sexuelles ne peuvent porter des enfants, ni soutenir émotionnellement l’homme. Une assistance sociale de prédire que les hommes pourraient finir par préférer le sexe avec les robots, plutôt qu’avec les femmes.  Dans la population masculine, nombreux sont ceux qui parlent d’injustice. Ils souhaiteraient en effet que la mesure soit étendue aux femmes auxquelles l’on n’interdit pas   l’usage de vibromasseurs.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :