POLITIQUE

Les conditions à remplir pour être observateur aux Municipales et Législatives 2020

Les orientations à suivre ont été données dans un communiqué rendu public le 2 janvier dernier par M. Paul Atanga Nji, Ministre de l’Administration territoriale. Découvrez ce qui a changé par rapport aux années précédentes. 

Le nouveau communiqué signé par le Ministre de l’Administration territoriale (Minat) s’adresse à tous ceux qui souhaitent être observateur aux élections législatives et municipales et aux partenaires du Cameroun. Dudit communiqué, le Ministre donne des dispositions qui sont conformes au Code électoral et relatives à l’accréditation des observateurs électoraux pour le double scrutin.

Le dossier qui doit être déposé au service du courrier central du Ministère de l’Administration territoriale (Minat), doit avoir une demande adressée à M. Paul Atanga Nji. Il doit avoir aussi une copie de l’acte justifiant l’existence légale de l’organisation ou de l’association, la liste nominative des observateurs indiquant les zones d’observation sollicitées, une copie d’un rapport d’observation d’une précédente élection ou toute autre pièce jugée opportune.

A lire aussi: Calendrier électoral des élections municipales et…

Dans le communiqué qu’il a signé, Paul Atanga Nji indique que les frais liés aux transports, au logement et les autres commodités sont à la charge exclusive des observateurs accrédités ou des organismes qui les ont désignés. Aussi le Minat précise que:

Les dossiers sont attendus au plus tard le 20 janvier 2020 à 15 heures précises.

A titre de rappel, le Président de la République a convoqué l’année dernière, le corps électoral pour les élections législatives et municipales. Celles-ci sont prévues pour le 9 février 2020. Lancé donc dans les préparatifs de ce double scrutin, le Minat avait effectué dans la ville de Douala, il y a de cela deux mois une visite de travail. En réunion avec Samuel Dieudonné Ivaha Diboua le gouverneur de la région du Littoral, il a convié les partis politiques à respecter les lois réagissant les manifestations publiques. Il a par ailleurs indiqué qu’Elections cameroon devaient bénéficier de l’accompagnement des autorités.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :