Ligue1 : Des bancs de touche en ébullition

La saison en cours de football s’annonce aussi mouvementée que la précédente. Des  entraîneurs ont plié bagages, après dix journées de compétition.

Joseph Atangana, ancien entraineur de Bamboutos fc

Le record de la saison 2016 est loin d’être battu, mais les statistiques sont déjà impressionnantes. Alors que l’on se dirige vers la cinquième journée du Championnat de Ligue 1, cinq équipes techniques ont déjà un nouvel entraineur principal.

Le premier cas signalé est celui de …Bamboutos fc de Mbouda. Le club qui détenait déjà le record des limogeages d’entraineurs en 2016, est encore le premier à opérer des retouches en 2017. En 2016 les mangwa boys avaient vu défiler treize entraineurs principaux en 34 journées de Ligue 1. La saison 2017 a vu Joseph Atangana passer du statut d’entraineur principal à celui de Directeur sportif. L’on était à quelques jours de la cérémonie de lancement de la saison. Laurent Djam y assure en ce moment les fonctions d’entraineur principal.

Le second exemple est fourni par Canon de Yaoundé. La faction dirigée par Emmanuel Mvé a pris le départ du Championnat 2016, avec Gweha Ikouam comme entraineur principal. Ce dernier a démissionné avant le match d’ouverture de la saison. Il s’est attaché à Sa majesté Sanga Balende de la République démocratique du Congo (Rdc). Joel Afaka assure tant bien que mal l’intérim, en attendant le dénouement de la crise qui secoue le club des vert et rouge.

Les quatre derniers exemples sont ceux des Astres de Douala et Feutcheu fc de Bandjoun. Les deux clubs ont limogé chacun son entraineur en chef. Adolphe Ekeh absent pour cause de maladie, est remplacé par Alain Djeumfa, le préparateur physique des Astres. Feutcheu fc, de Bandjoun pour sa part a déjà vu défiler trois techniciens. Au départ Ebénezer Tekam a succedé à Justin Kamgue. Il a par la suite été limogé au profit de Casimir Mangue, lui-même écarté du staff technique quelques semaines plus tard. L’on n’oublie la démission de Jean Pierre Fiala Fiala de la Colombe du Sud. Son successeur est Enow Ngatchu.

L’on pourrait assister dans les prochaines semaines à d’autres modifications dans les staffs techniques. Bonaventure Djonkep de l’Union des Mouvements sportifs de Loum (Ums) et Guy Djiepnang de Racing, sont dans l’œil du cyclone. Ils sot selon des observateurs, assis sur un volcan qui pourrait tôt ou tard entrer en éruption.

ONE 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :