HOMMAGE SPORT

LIONS INDOMPTABLES – ABEGA THEO-FILE

Mort le 15 novembre 2012, il quittait le monde après l’avoir marqué de ses crampons.

Abega élimine le 14 nigérian, il pousse son ballon et de l’extérieur du pied droit, fait une passe à Roger Milla en continuant sa course traversant la défense nigériane. D’une touche de balle, Milla lui remet. Abega seul dans la surface cherche le deuxième poteau, le gardien est battu. Nous sommes à la 79eme minute, le stade Houphouet Boigny plein de 50 000 spectateurs vit la finale de la CAN 1984. Le but d’Abega, deuxième but des Lions vient de donner l’avantage à ces lions qui remportent leur première CAN (3 – 1). Abega sort de cette compétition non seulement deuxième buteur avec 3 buts, mais aussi comme meilleur joueur africain et premier capitaine de l’histoire du football camerounais à remporter une CAN.

Au niveau africain, Théophile Abéga a tout gagné. Il aligne cinq Coupes du Cameroun avec le Canon de Yaoundé 1975, 1976, 1977, 1978 et 1983. Il est 4 fois champion du Cameroun avec le même Canon 1977, 1979, 1980 et 1982, deux fois vainqueur de la Ligue des champions africaine en 1978 et 1980. La coupe d’Afrique des nations de 1984 qu’il remporte n’est que la consécration d’un parcours élogieux du camerounais en Afrique. En 1982 en Espagne, Abega est de ces Lions qui terminent invaincus la coupe du monde.

Né le 9 juillet 1954 à Yaoundé,  Théophile Abega évolue au poste de milieu de terrain. Surnommé « Docteur », il tire ce surnom en souvenir de son oncle dont il l’homonyme. Cet oncle qui est l’un des tous premiers docteurs indigènes du Cameroun. Apres 10 ans au Canon de Yaoundé 1974-1984, Théophile Abéga exporte son talent en 1984 en France. Il dispute 22 matchs avec Toulouse FC de 1984 – 1985 où il inscrit 3 buts avant de rejoindre Vevey-Sports 1985-1987 qui marque la fin de sa carrière footballistique.

Tout commence en 1977 à la finale de la Coupe du Cameroun. Abéga alors joueur du Canon de Yaoundéest remplaçant. Il entre et donne la victoire aux prolongations. Précis et technique, le jeune Abéga devient titulaire et capitaine au sein de son club. Un club à qui il donne tout. Ce club qu’il prend la présidence après sa retraite sportive en 1989.  A l’âge de 58 ans le 15 novembre 2012, Théophile Abega Mbida décède à l’hôpital général de Yaoundé des suites de maladie. Il avait été interné une semaine plus tôt à cause d’un mal au pied. Un pied qui a tant enchanté les camerounais et le monde.

Fadel Mohamed

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :