SPORT

Mondial 2018 : Fin de parcours pour l’Afrique

déception

Le mondial Russie 2018 n’aura pas souri au pays Africains, comme c’est le cas presque toujours. D’aucuns évoquent le niveau faible des équipes, pour d’autres c’est le sort. La réalité est pourtant implacable, toutes sont sorties assez précocement, au premier tour du mondial

Le Sénégal ultime sélection sur laquelle reposaient tous les espoirs de l’Afrique est  malheureusement tombé face à la Colombie 0 but contre 1 au stade Samara Arena. Le plus difficile est entre temps de s’imposer l’idée d’une élimination par la simple règle du fair-play. Le Sénégal, deux cartons de trop, à égalité de points avec le Japon, perd la place au profit  de l’unique ambassadeur de l’Asie. Un match nul aurait pourtant fait l’affaire. Une qualification en huitièmes de finale rêvée par le continent noir. Pas de chance selon certains. Fin de l’aventure. L’Afrique n’aura donc pas de représentant dans la suite de cette saga mondiale du football.

Et pourtant!

Place maintenant à la consultation des archives, pour se faire une idée des prestations en coupe du monde des équipes Africaines. L’on constate tout soulagé, que 2018 est  la pire participation de l’Afrique en phase finale de coupe du monde depuis 36 ans. Depuis 1982 en effet, le continent noir s’est bien battu en atteignant fréquemment le cap considérable des 8ème de finale. L’histoire nous renseigne aussi que  l’Afrique  n’a pas été sortie de la compétition avant les 8ème de finale depuis 9 éditions.  Une illustration permet en effet de voir qu’à la coupe du monde 2014 au Brésil, deux Africains, l’Algérie et le Nigéria ont atteint le second tour. Lors de coupe du monde 2018 en Afrique du Sud en 2010, Le Ghana avait fait bonne figure en achevant sa course en quart de finales. Ce même Ghana  avait déjà crée la sensation en Allemagne en 2006 en se qualifiant pour le second tour. Lors de la coupe du monde Corée-Japon en 2002, le Sénégal avait donné du poil au continent noir en atteignant le seuil très considérable des quarts de finales. Le Nigeria consécutivement en 1994 aux Etats unis et 1998 en France, a atteint le second tour. Mais c’est l’exploit du Cameroun au mondial Italie 1990 qui a permis à toute l’Afrique de croire qu’il n’y a pas de fatalité Africaine. Les Lions indomptables étaient alors le premier pays africain à franchir le seuil des ¼ de finales de la coupe du monde.

En gros, 2018 aura été une année catastrophique pour les équipes Africaines, avec ce passage à vide. Mais au lieu de trouver une justification douteuse à ces prestations, il est plutôt évident que la préparation aux compétitions de haut niveau continue de poser de réels problèmes à ces équipes. Il est plutôt opportun de peaufiner la préparation, car à l’expérience, toutes celles qui se sont mieux préparées comme illustré plus haut se sont distingués par de bons résultats.

Serge Effa

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :