ONU : Une camerounaise à la tête de la commission économique africaine

Vera Songwe est le nouveau secrétaire exécutif de l’organisme international. La camerounaise occupe ces fonctions depuis le 13 avril 2017.

La nomination  de Vera Songwe à la tête de la Commission économique des Nations unies pour le continent africain, met fin à une période de vacance. Antonio Gutierres, le secrétaire général de l’Onu, commet un nouveau secrétaire exécutif après le départ de Carlos Lopes. Le guinéen avait en effet démissionné de ses fonctions le 31 octobre 2016.

Vera Songwe aux commandes de la Commission économique africaine

Le nouveau secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, a été choisi parmi soixante dix-sept candidats. Agée de quarante-deux ans Vera Songwe est rompue à l’activité économique, pour y avoir œuvré pendant de nombreuses années. Après l’obtention d’un Doctorat spécialisé en Economie mathématique, elle intègre en 1998 la Banque mondiale. Elle y officie pendant dix neuf années, occupant diverses fonctions. Elle est tour à tour conseillère auprès de la Directrice générale de l’institution en 2007, Directrice des Opérations pour les Cap-Vert, Gambie, Guinée-Bissau, Mauritanie et Sénégal. En 2016 elle dirige le bureau Afrique centrale et Ouest (23 Nations) de la Société financière internationale. Cette dernière structure est une filiale de la Banque mondiale en charge du privé.

 

 

La Commission économique des Nations unies pour l’Afrique est instituée en 1958. Elle a pour but d’encourager la coopération économique entre ses Etats membres. Il s’agit de l’une des cinq commissions régionales du Conseil économique et social des Nations unies (Ecosol).  Elle se compose de cinquante quatre Etats membres. Vera Songwe en est le tout premier secrétaire exécutif d’origine camerounaise.

 

                                                                                                                      ONE

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :