Palais des Congrès : 11 milliards de cfa pour rénover l’édifice de Yaoundé

Le montant représente le cout de cette nouvelle étape du partenariat entre le Cameroun et la Chine.

L’immeuble construit sur les hauteurs du mont nkolnyada, est l’un des plus majestueux de Yaoundé. Bâti en 1982 le Palais des Congrès a subi les assauts du temps, et commençait à présenter des signes d’essoufflement. Un relooking s’imposait, qui a été matérialisé par ce don de la Chine.

Plusieurs milliards de francs pour les réfections

Le palais new look a été réceptionné en juin 2017. Les travaux de réfection de l’édifice ont duré deux années, du 12 juin 2015 au 11 mai 2017. L’ouvrage a été réalisé par la société chinoise Anhui Construction Engeneering Group  Company Limited. La réfection du mur de soutènement était l’un des principaux ouvrages à effectuer. Des failles y étaient observées selon des sources. Le marbre des marches d’escalier a également été refait. Selon Christophe Mien Zock, Directeur Général du Palais des Congrès, 2000 m² de vitres ont été remplacés. L’on n’oublie pas les jets d’eau et espaces verts également rénovés. A l’intérieur de l’immense bâtiment, 2 000 nouvelles ampoules dites économiques ont été installées. Le volet sécuritaire n’était pas en reste, avec l’installation de caméras de surveillance.

Le Palais des Congrès de Yaoundé est l’un des édifices les plus célèbres du pays. Il accueille de nombreux événements parmi les plus courus. Une partie du site abrite d’ailleurs le siège du Senat depuis l’année 2013. La superficie du site est de 18 hectares. Suffisant pour jouer le rôle qui est le sien. Depuis le 31 octobre 2002, le Palais des Congrès est un établissement public à caractère administratif. Il est Placé sous les tutelles technique et financière des Ministère de la Culture et des finances.

Trois missions lui sont donc reconnues. Ce sont : la location de  salles pour l’organisation de manifestations diverses, la promotion culturelle nationale et internationale, et la promotion d’activités récréatives. Réfectionner ce monument était donc une urgence, après 33 années d’existence et d’exploitation. L’assistance technique chinoise est estimée à 132 millions de yuan renminbi, l’équivalent de 11 milliards de cfa.

                                                                                                                                              ONE

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :