- BREVE ECONOMIE

Plus de 4 000 accidents de la circulation depuis janvier 2017

le Cameroun est l'un des pays ou se produisent le lus d'accidents de la circulation

Le Cameroun est l’un des pays d’Afrique noire ou l’on dénombre le plus d’accidents de la circulation. Les chiffres communiqués par la coalition des associations de sécurité routière sont en effet des plus  impressionnants. 4190 accidents ont en effet été enregistrés entre janvier et août 2017, dont 179 étaient mortels. 784 desdites collisions ont causé des blessures importantes, tandis que les 3227 autres ont entraîné des dégâts matériels importants. 70% de ces accidents se produisent d’ailleurs sur le triangle Douala-Bafoussam-Yaoundé. Au cours du mois d’août 2017, le Cameroun a enregistré 626 accidents de la circulation. Les routes camerounaises sont à ce titre  considérées comme les plus meurtrières dans la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurances (CIMA). Il s’agit d’un organisme communautaire en activité dans le secteur des assurances, et présent dans 14 Etats d’Afrique noire.

Cet état de chose n’est pas nouveau au Cameroun. La Nation paye en effet un lourd tribut qui n’est pas que matériel et humain. Il est aussi visible important sur le plan économique. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la gestion des accidents est un véritable gouffre financier. Elle coûterait 131 milliards Cfa en 2017, soit 3% du budget de l’Etat estimé à 4373,8 milliards en 2017. Elle est en nette augmentation. En 2008 par exemple l’on estimait ce lourd tribu à un peu plus de 100 milliards de Cfa.

 

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :