SPORT

Prix Marc Vivien Foe 2017 : Le Cameroun proche de son premier sacre

Le camerounais Benjamin Moukandjo est l’un des trois finalistes du prix. Le nom du vainqueur de l’édition 2017 sera connu le 14 mai.

Le capitaine des lions indomptables pourrait ajouter un nouveau trophée à sa collection. Benjamin Moukandjo est le seul camerounais en lice pour la neuvième édition du prix Marc Vivien Foe. Ses deux concurrents sont l’algérien Ryad Boudebouz (Montpellier) et l’ivoirien Jean Michael Seri (Nice).

Benjamin Moukandjo d’un exploit à l’autre

 

La distinction est attribuée par des journalistes français, au meilleur footballeur africain évoluant dans le Championnat français. Le prix Marc Vivien Foé créé en 2009 par la radio Rfi, est rendu en 2017 à sa neuvième édition. Le camerounais Benjamin Moukandjo l’emporterait que personne ne serait surpris. Même si ses adversaires sont redoutables, l’attaquant de Lorient fc s’illustre par des performances de haut vol en France. Il a inscrit treize buts en 25 rencontres. Davantage que ses deux concurrents ! l’algérien Ryad Boudebouz (Montpellier)  est l’auteur de onze buts et de huit passes décisives en 31 rencontres, contre six réalisations et dix passes pour l’ivoirien. A l’avantage du camerounais l’on peut évoquer son statut au sein de Lorient fc. Il permet en effet aux merlus d’entretenir l’espoir de se maintenir en Ligue 1. Lorient fc était auparavant la lanterne rouge du Championnat. Aujourd’hui le club breton a deux points de plus que Dijon (33 points), le premier relégable. Le capitaine des lions indomptables a d’ailleurs réalisé un doublé face à l’Olympique lyonnais (4-1).

Benjamin Moukandjo est en passe de devenir le premier au Cameroun à remporter le prix Marc Vivien Foe. Ledit prix avait pourtant été conçu à la mémoire d’un autre footballeur camerounais, Marc Vivien Foé, décédé le 26 juin 2006 au stade Gerland de Lyon. Cinq Nations africaines ont déjà gouté aux délices du sacre depuis 2009. Le Maroc arrive en tête avec trois lauréats. Ce sont : Marouane Chamakh (2009), Younes Belhanda (2012) et Sofiane Boufal (2016). La Cote d’Ivoire est deuxième dans ce classement avec deux prix. Gervinho a successivement été sacré en 2010 et 2011. Pierre Emerick Aubameyang (Gabon), Vincent Enyeama (Nigeria) et Andre Ayew (Ghana) ont également reçu la même distinction en 2013, 2014 et 2015. Deux camerounais seulement apparaissent dans le tableau. Nicolas Nkoulou a occupé le second rang à deux reprises avec l’Olympique de Marseille (2012, 2013). Henri Bedimo a pour sa part était sur la troisième marche du podium en 2014 avec l’Olympique lyonnais.

                                                                                                                                              ONE

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :