BREVE

Procès Teodorin Obiang

Biens mal acquis : trois ans de prison requis contre Teodorin Obiang

30 millions d’euros d’amende, la confiscation des biens saisis et trois ans de prison. Voilà ce que requiert le ministère public dans le procès de Teodorin Obiang à Paris. Le vice-président de Guinée équatoriale est jugé en son absence, après des années de bagarres judiciaires. Le réquisitoire n’a pas réellement surpris.

L’ancien ministre de l’Agriculture et des Forêts promu vice-président par son père, Teodorin Obiang, 48 ans, est jugé pour blanchiment d’abus de biens sociaux, de détournement de fonds publics, d’abus de confiance et de corruption.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :