INTERNATIONAL

RDC : l’épidémie d’Ebola se propage

L’organisation mondiale de la santé parle d’une situation préoccupante en RDC, à la suite de la confirmation d’un nouveau cas dans la ville de  Mbandaka, située dans le nord- ouest de la capitale.

La panique était  lisible sur les visages de la population de Wangata, depuis la découverte puis la confirmation d’un nouveau cas d’Ebola. Les populations évoquent la possibilité de quitter cette zone, suite à ce nouveau cas, après les deux premiers confirmés il y a deux mois. La proximité de la ville de wangata qui compte 1,2 millions d’habitants, avec la capitale Kinshasa donne des sueurs froides aux autorités sanitaires, avec  le risque de  propagation qui se multiplierait par 10. La capitale congolaise compte en effet près de 15 millions d’habitants. « L’arrivée d’Ebola dans une zone urbaine est très préoccupante a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, directeur régional de l’OMS pour l’Afrique. Ces derniers cas font suite à  la déclaration des autorités sanitaires du pays, de la découverte d’un nouveau cas, non loin de la frontière avec le Congo-Brazzaville. Au total 44 cas dont 3 confirmés, 20 probables et 21 suspects et 23 morts.  Sauf que jusque là il s’agissait des cas éloignés, signalés en zone rurale.

Risque de propagation

Mbandaka est située sur la rive du fleuve Congo. La ville est reliée à Kinshasa par de nombreuses liaisons fluviales, utilisées chaque jour par de nombreuses personnes, notamment les commerçants qui viennent de la ville pour leurs opérations. « Il y a un risque réel d’une amplification nationale et régionale » de l’épidémie, a mis en garde Peter Salama, directeur du Programme de gestion des situations d’urgence de l’OMS. L’organisation mondiale s’inquiète davantage de ce que « plus de 300 personnes ont été en contact direct ou indirect avec des personnes contaminées par le virus Ebola à Mbandaka » selon un médecin de l’hôpital général de la ville. La semaine dernière, les autorités du pays se réjouissaient de l’arrivée d’un vaccin expérimental. Un lot de 5 400 doses constituait la première palette sur laquelle la RDC et la sous-région fondent de gros espoirs pour endiguer la pandémie.

                                                                                                                                                                                                        ESA

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :