BREVE

René Emmanuel Sadi. L’ART ET LA MANIÈRE

Le 30 janvier dernier, René Emmanuel Sadi recevait ses premiers vœux en tant que Ministre de la Communication

Ministre de la Communication depuis le 4 janvier 2019, René Emmanuel SADI est un homme politique camerounais qui depuis nombre d’années, est au service de son pays. Un pays qui l’a vu naître un 21 décembre à Maroua. Fils d’un infirmier, René Sadi reçoit une éducation strict qui fait de lui un homme travailleur, rigoureux, intègre.

Haut commis de l’Etat sous les deux présidents, René Emmanuel SADI, Homme de cabinet, exercera à la présidence de la République comme; Chargé de mission, ministre chargé de Mission, Conseiller diplomatique, Directeur Adjoint du Cabinet civil, Ministre Secrétaire Général adjoint  cumulativement avec les fonctions de Secrétaire Général du Comité Central du RDPC.

En 2011, le président de la République lui confiera les hautes fonctions de Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Des postes de responsabilités que le nouveau ministre de la Communication ne s’est pas contenté d’occuper mais de  marquer par sa rigueur, son patriotisme et sa loyauté au président de la République. Au Ministère de la Communication, il apportera certainement de son intelligence et de son expertise  de diplomate et d’homme politique racé qu’il est.

Pour servir deux présidents, il faut plus qu’avoir une bonne étoile, mais en être une. René Emmanuel Sadi est un homme dévoué à son pays qu’est le Cameroun. Son parcours qu’on découvre à travers l’exercice de ses très hautes responsabilités suscite l’intérêt de certains dont le fond de commerce est essentiellement l’amalgame.

Aujourd’hui l’indéniable parcours de cet homme d’Etat acquis au fil des adversités l’a sans doute doté d’une carapace et d’une force dont il se servira pour faire de la communication un outil qui vulgarisera davantage les choix majeurs et les résultats du septennat des Grandes Opportunités du président de la République S.E Paul Biya.

En ce moment déterminant que traverse notre pays, on ne saurait faire l’économie d’Hommes de grandes loyauté vis à vis du chef de l’Etat et de la République.

FADEL MOHAMED

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :