BREVE POLITIQUE

Rentrée scolaire : Le Premier Ministre de la parole aux actes

Philémon Yang a présidé un conseil de cabinet extraordinaire le 19 septembre à Yaoundé. Il était consacré aux rentées scolaire et universitaire 2017/2018.

Le Chef du Gouvernement camerounais veut obtenir au plus vite des résultats positifs. Il a voulu toucher du doigt la réalité sur le terrain, avant la reprise des cours. Il s’est notamment attardé sur l’Education de Base (minedub), les Enseignements secondaires (minesec) et l’EnseignemenSupérieur(minesup). Dans les deux premiers cas les cours ont bel et bien repris. La rentrée scolaire 2017/2018 est effective dans les dix Régions du pays, mais à des vitesses diverses toutefois. Les Extrême-Nord, Nord-Ouest et Sud-ouest connaissent en effet un certain retard. Toutes les écoles n’ont pas rouvert, mais les élèves sont de retour dans les salles de classe. De manière générale le niveau d’assiduité des élèves passe de 42,52% à 66,37% (entre le 4 et le 13 septembre).

Le Philémon Yang demande aux ministres de passer rapidement des paroles aux actes, en cette année scolaire 2017/2018

Le Premier Ministre prescrit l’action

Les deux ministres des Enseignements secondaires et de l’Education de Base ont évoqué également le renforcement des effectifs des enseignants.  Des contractualisations sont ainsi en cours. Le respect des quotas horaires surtout dans l’enseignement secondaire, va faire l’objet de la plus grande attention. Au sujet de l’Enseignement Supérieur, le ministre a parlé des préparatifs de la rentrée académique prochaine. Elle aura lieu le 26 septembre 2017, à l’exception des Universités des Buea et Bamenda. L’introduction de cours d’éthique publique constitue ici l’innovation. Les deux ministres s’engagent d’autre part à accélérer le processus d’harmonisation des programmes.

Au terme des différents exposés, le Premier Ministre a prescrit la mise en œuvre effective des actions énoncées. Il invite donc les ministres à se déployer sur le terrain par des missions d’évaluation et de contrôle. Il est question de garantir la couverture maximale des enseignements inscrits, et concrétiser d’autre part les promesses et actions annoncées. De la même manière le ministre des Transports publics va veiller au rétablissement de la circulation sur l’axe Edéa-Yaoundé. Idem pour le ministre de la Défense qui doit restaurer un climat de sécurité sur l’ensemble du territoire, au moment de la rentrée scolaire.

ONE

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :