Saison sportive 2017 : Les sports individuels ravissent la vedette au football

L’année sportive 2017 a vu le Cameroun briller tant au niveau continental que mondial. Toutefois les lauriers remportés sont davantage le fait des disciplines autrefois réputées mineures au pays.

Le volley-ball a été l’une des fiertés du Cameroun au cours de l’année 2017. Il s’agit en effet de la seul discipline sportive qui ait  réalisé un parcours presque parfait. Elle a qualifié ses 2 sélections (masculine et féminine) pour les Coupes du monde  de 2018.  Le sacre des volleyeuses lors de la Can 2017 à Yaoundé, donne plus de visibilité à ce sport dont les acteurs n’ont pas souvent bénéficié d’une telle exposition.

La sélection camerounaise est l'une des plus grandes satisfactions nationales en 2017
La génération actuelle des lionnes indomptables de volley-ball est la meilleure de l’histoire du Cameroun

D’autres sports collectifs se sont également illustrés au cours de l’année qui s’achève. Les footballeurs par exemple ont remporté la Can 2017 au Gabon, avec des joueurs pratiquement inconnus. Le Cameroun a de nouveau soulevé le trophée continental, 15 années après son dernier sacre (2002). La sélection féminine de handball a de son côté représenté le continent africain, lors de la Coupe du monde 2017 en Allemagne.  Pour ce faire les camerounaises avaient précédemment arraché la médaille de bronze lors de la Can 2016. Là s’arrête cependant la série victoire des sports collectifs. Outre le volley-ball et le football en effet, aucune autre discipline collective n’a remporté de titre pour le Cameroun au niveau continental.

La razzia des sports individuels

Les adeptes des arts martiaux ont densifié la moisson camerounaise en 2017. Les karatékas par exemple ont  rendu une bonne copie. Le Championnats d’Afrique organisés en 2017 à Yaoundé, ont vu la Nation enregistrer son plus grand nombre de médailles. Les camerounais en ont remporté 22 au Palais Polyvalent des Sports. Le Cameroun s’est toutefois vu refuser le trophée général de la compétition, et reléguer au troisième rang derrière les Tunisie et Egypte. La délégation tunisienne a obtenu en effet 16 métaux précieux, dont 7 en or. Sur les 8 médailles remportées par les égyptiens, 6 étaient dorées.

Les karatékas camerounais respectés au niveau international
le karaté camerounais fait figure d’épouvantail

Le Cameroun n’est pour sa part monté sur la première marche du podium que 4 fois. Le nanbudo n’est pas en reste. Le Cameroun a occupé le premier rang au terme des Championnats d’Afrique organisés par la Côte d’Ivoire. Ceci avec 18 médailles en or et 3 en argent.

La sélection camerounaise de nanbudo a tenu son rang en 2017
Le nanbudo n’était pas en reste

La lutte a offert 4 titres de champion au Cameroun, lors des Jeux de la Francophonie et des Championnats d’Afrique (Maroc). Emilienne Essombè Tiako (55 kg) est la plus en vue avec 2 médailles en or.

Les lutteurs camerounais étaient bien présents au niveau international
La lutteuse Essombè Tiako (en vert) a permis au Cameroun de remporter de nombreuses médailles

Les judokas ont également joué leur partition dans cet hymne entonné par les sportifs camerounais. Ils ont brillé lors des Championnats d’Afrique, ainsi qu’au tournoi African Open.  5 judokas camerounais se sont d’ailleurs qualifiés pour les Championnats du monde en Hongrie. Les adeptes du sambo, les sambistes, ont eux aussi donné de la voix. Le Cameroun a dominé les débats en Afrique avant de représenter honorablement le continent au niveau mondial. Lors des mondiaux de Russie, le Cameroun a occupé les quatorzième et seizième rangs dans les versions dames et messieurs. Au total 90 Nations étaient présentes ! l’on n’oublie pas l’athlétisme avec les bonnes prestations des camerounais, notamment Auriole Dongmo (lancer du poids).

Fokou entre dans la légende

Difficile de ne pas  parler de la boxe dans ce récital. Les pugilistes ont dominé  les débats aux Championnats d’Afrique amateur avec 6 médailles d’or. De plus Arsène Fokou (+91 kg) a obtenu une médaille de bronze lors des Championnats du monde organisés par l’Allemagne.

Arsène Fokou médaillé de bronze au Championnat du monde 2017 de boxe amateur
Arsène Fokou, premier africain sur le podium d’un Championnat du monde de boxe

Il devient ainsi le premier africain sur le podium depuis l’institution en 1974 des Championnats du monde amateur. Avant lui Joseph Bessala et Martin Ndongo Ebanga avaient respectivement obtenu l’or et l’argent aux Jeux Olympiques de 1984 et 1968.

Les sports individuels ont de manière générale fait rayonner le Cameroun, au cours de l’année 2017. Ils ont permis au mouvement sportif national de terminer en beauté une année commencée tambour battant. Les lions indomptables de football avaient en effet remporté la Can.

Après la Can le football a décu de nombreux camerounais
Le football se voit ravir la vedette par d’autres disciplines au Cameroun

L’événement avait plongé le pays dans l’allégresse. Toutefois l’ivresse collective née de ce sacre s’est estompée rapidement. Les lions indomptables alors adulés, allaient par la suite enregistrer des résultats négatifs. En conséquence ils ne vont pas disputer la Coupe du monde 2018, ce qui n’était plus arrivé depuis l’année 2016.

ONE

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :