- SOCIETE

Sécurité routière et ferroviaire : le Cameroun se dote de ses premiers passages à niveau automatisés

Ces infrastructures techniques de haute sécurités actuellement en construction sur plusieurs passage à niveaux de Yaoundé et Douala permettrons de limiter le nombre d’accidents

La banlieue de Douala connue sous l’appellation de PK5 est le site qui a accueilli le tout premier passage à niveau sécurisé du Cameroun. D’autres infrastructures du même type sont actuellement en construction dans les localités de Nyala, à Douala ; Obobogo, Hôpital général, Damas et Abattoir, à Yaoundé. Ces infrastructures de sécurité sont dotées d’équipements de signalisation lumineuse, de signaux acoustiques, et de quatre (04) demi-barrières sur la chaussée. Un signal ferroviaire sera par ailleurs adressé au conducteur de train, pour lui donner l’état du passage à niveau au moment de l’approche. Ces équipements viennent an appui à une vaste campagne de sensibilisation sur la sécurité aux abords des chemins de fer. Les 2 et 3 juin 2018, sont pour la communauté internationale, les Journées mondiales de sensibilisation aux passages à niveau, et la Journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau respectivement.  A cette occasion, des campagnes de sensibilisation et d’éducation des usagers et des populations riveraines du chemin de fer, ont été organisées sur l’ensemble du réseau ferroviaire camerounais. L’objectif étant de réduire les 110 accidents en moyenne, enregistrés chaque année au Cameroun. Entre 2005-2017 on enregistré environ 36 décès et 46 blessés, selon les statistiques de Camrail.

SAE

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :