Sommet Afrique/Europe 2017 : L’hymne au respect mutuel

La conférence des 29 et 30 novembre à Abidjan était l’occasion d’adopter une stratégie commune Afrique-Europe, sur des questions importantes. Une problématique nouvelle a toutefois prospéré. Elle est incontournable pour la consolidation des relations nord-sud.

Les débats en terre ivoirienne devaient réunir 83 Etats issus d’Afrique et d’Europe. Lesdits continents qui représentent le tiers de la population mondiale, sont interdépendants au vu de leur relation multiforme. Ils sont liés sur les plans économique, social et culturel. Malgré cette interdépendance les relations africano-européennes ne sont pas au beau fixe.

le respect mutuel pour améliorer les relations Afrique/Europe
le respect mutuel, ou l’une des résolutions fortes du sommet Afrique/Europe 2017

Les rapports entre les continents africain et européen ne sont pas toujours emprunts de respect et d’estime. Même si les traités engageant les deux continents sont multiples, le ton monte toutefois de façon graduelle au fil du temps. Donald Tusk, Président du Conseil européen, a notamment évoqué une escalade verbale. Il disait à cet effet que l’on doit rejeter les discours qui dressent l’Europe et l’Afrique l’une contre l’autre. Tout devrait selon lui, être fait dans le sens de la création d’une véritable alliance. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine, lui a emboîté le pas. Pour lui l’Afrique et l’Europe n’ont qu’à aller au-delà des déclarations incantatoires. Les deux camps se doivent donc de bâtir une relation fondée sur le respect mutuel. Antonio Gutierrez, Secrétaire Général de l’ONU, est quant à lui favorable à une plateforme qui reconnaisse le potentiel africain.

Le principe du respect mutuel a apporté une valeur ajoutée à une conférence qui réunissait deux vieux partenaires. Il devrait en effet donner plus de tonus aux résolutions sur la paix, la stabilité, l’esclavage et les changements climatiques. Il s’agit donc d’un engagement innovant et d’un levier véritable, pour relever les défis qui interpellent les continents africain et européen.

ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :