Tabagisme : Véritable frein au développement économique

Les conclusions de l’Enquête Nationale sur le Tabagisme chez les Adultes (Gats) sont alarmantes. Elles soulignent la nécessité de cordonner les efforts dans la lutte contre le tabagisme.

La date du 31 mai  est celle choisie pour la célébration de la Journée mondiale sans tabac. En 2017 elle a pour thème « le tabac, une menace pour le développement ». L’Organisation mondiale de la santé (Oms) souligne ainsi la façon dont le tabac met en péril le développement des Etats.

L’industrie du tabac est florissante

 

La Journée mondiale sans tabac a été instituée le 31 mai 1988 par l’Oms, dans le but d’inciter les Etats à adopter des politiques efficaces pour la réduction de la consommation du tabac. La mise en œuvre de programmes de développement est de ce fait encouragée depuis une trentaine d’années. Il est question d’amener les Etats à œuvrer dans le secteur de la santé, et de rompre avec le cycle de la pauvreté. Ce faisant l’Oms promeut l’agriculture durable et préconise la réorientation des ressources affectées au tabac (achat d’aliments sains, soins de santé, éducation).  Les résultats des actions menées par l’Oms ne sont pas forcément au niveau des attentes. Toutefois l’on note une prise de conscience progressive des dangers liés au tabagisme, parmi les consommateurs.

Le tabac continue tout de même de faire des ravages. Chaque année six millions de décès sont enregistrés dans le monde. Vu le nombre de jeunes qui s’adonnent de nos jours au tabagisme, il n’est pas exclu selon l’Oms, que le nombre de décès atteigne la barre de huit millions à l’horizon 2030. 80% des décès sont enregistrés dans les pays à faibles revenus. A cela s’ajoute la pollution des nappes d’eau souterraines par l’usage accru de pesticides et engrais pour la culture du tabac. Quarante trois millions d’hectares de terres sont effet occupés par des champs de tabac, ce qui induit une déforestation à l’échelle mondiale de l’ordre de 4%. En outre la transformation du tabac produit deux millions de tonnes de déchets solides.

Selon des experts, augmenter d’un dollar américain les taxes sur la cigarette entrainerait forcément une revue à la hausse du cout du tabac. Ceci pourrait décourager nombre de fumeurs. Une telle imposition pourrait être un véritable facteur de développement économique, avec un gain de cent quatre vingt milliards de dollar supplémentaires pour le trésor public.

ONE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :