- INTERNATIONAL

Tchad: Amnistie générale à l’entrée de la IVe république

Au Tchad,Le chef de l’Etat  à décidé d’une amnistie générale à l’occasion du passage de son pays à la  IVe République.

Le 04 Mai 2018, le Tchad est passé à  la  IVe République.  Au cours de la cérémonie de promulgation, le président du Tchad Idriss Déby a annoncé une bonne nouvelle, l’amnistie générale à tous les Tchadiens en exil pour des raisons politiques. Précisant les contours de cette disposition présidentielle, le ministre tchadien de la Justice, Djimet Arabi, a déclaré que

« Quand on parle de l’amnistie, c’est une loi qui efface toutes les infractions qui ont été commises, et ça le fait d’une façon rétroactive. Même ceux qui ont détourné de l’argent, ceux qui ont tué, ceux qui ont pillé. Une fois qu’il y a cette loi d’amnistie, elle efface toutes les infractions et ils peuvent tranquillement rentrer chez eux ». Face aux multiples inquiétudes et doutes émises par les exilés, le ministre de la justice rassure. « Je pense qu’à un moment donné, il faut pardonner, il faut tourner la page pour que les gens recommencent à zéro ». Une fois promulguée, cette loi d’amnistie va absoudre tous les condamnés, ainsi que toutes les procédures en cours. Tous les exilés pourront alors rentrer dans leur pays contribuer à sa contribution.

Sauf aussi que Pendant le discours de circonstance, le président tchadien a  annoncé une lutte sans merci contre la corruption et les détournements qui gangrènent  le pays. A la question de savoir si cette amnistie ne va pas plutôt encourager la corruption, Djimet Arabi répond : « Ce n’est pas forcément pour favoriser l’impunité. »

Le Tchad engage ainsi une nouvelle vision de son évolution politique et économique,  sur une mesure sensée apaiser le climat social et politique.

Serge effa

 

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :