- ECONOMIE

Une mission économique annoncée au Maroc

Annoncée du 14 au 18 Aout 2018 au Maroc, la mission économique du Cameroun aura des rencontres de haut niveau avec des entreprises et investisseurs Marocains.  

De nombreux opérateurs économiques camerounais seront en mission de prospection des opportunités d’affaires dans la ville de  Casablanca, au Maroc, du 14 au 18 août 2018. L’information a été  rendue publique au cours d’une réunion préparatoire organisée le 17 juillet 2018, à Yaoundé, la capitale. Ce voyage  est le 5ème, organisé par le Centre national de promotion des échanges (CNPE). Il bénéficie de  la collaboration de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations. Le programme de la délégation camerounaise s’annonce surchargé. Visites d’entreprises, conférences et rencontres B to B sont au menu de ces échanges  qui vont permettre aux  opérateurs économiques camerounais de  vendre leur savoir-faire à leurs homologues marocains, dans l’optique de nouer des partenariats.

Partenaires économiques

Les deux pays entretiennent de bons rapports économiques depuis plusieurs années, en témoignent de nombreuses activités menées sur le sol camerounais par des opérateurs économiques marocains. Mais depuis 2014, ces relations ont connu un coup d’accélérateur, avec la promulgation par le président  Paul Biya  le 18 juillet 2014, de la loi adoptée en juin 2014 par le Parlement camerounais, autorisant le président de la République à ratifier l’accord signé entre le Maroc et le Cameroun le 24 janvier 2007, sur «l’encouragement et la protection réciproque des investisseurs».

Ce nouveau cadre juridique de coopération économique avait  alors pour but de permettre aux deux pays de booster les échanges qui ont officiellement atteint 25,5 milliards de francs Cfa en 2013. En effet, le Maroc est déjà présent au Cameroun dans le secteur bancaire, avec Attijariwafa Bank (qui a racheté le réseau de la SCB Crédit Agricole) et la Banque marocaine pour le Commerce extérieur (BMCE) ; dans la distribution de l’eau potable avec la Camerounaise des eaux, filiale de l’Office national de l’eau potable du Maroc (Onep). A côté de Royal Air Maroc, qui est l’une des compagnies aériennes étrangères les plus prospères dans le ciel camerounais, les couleurs du Royaume du Maroc sont également défendues dans le landernau économique du Cameroun par le groupe Addoha, qui a mis un terme, depuis mars 2014, à 48 ans de monopole de Lafarge dans la production du ciment dans le pays ; ou encore la Compagnie chérifienne de chocolaterie, qui annonce la construction d’une usine dans la ville de Douala. On assiste également, depuis le début de cette année, à une déferlante des compagnies d’assurance marocaines au Cameroun, avec notamment RMA Watanya qui a annoncé, en mars 2014, le rachat des deux filiales camerounaises (Beneficial Life et Beneficial General Insurance) du groupe Ivoirien Belife Insurance ; puis Wafa Assurance, qui envisage une implantation greenfield au Cameroun.

Laisser un commentaire

S'il vous plaît, attendez...

Abonnez-vous à notre newsletter

Voulez-vous être averti lorsque nos magazines sont publiés? Entrez votre adresse e-mail et nom ci-dessous pour être le premier à savoir.
%d blogueurs aiment cette page :